zaterdag 9 februari 2019

Gisteren verscheen: #Spinoza et les passions du social


Frédéric Lordon, Eva Debray & Kim Sang Ong-Van-Cung (dir.), Spinoza et les passions du social. Éditions Amsterdam, Paru le 8 février 2019 - 360 pages
Avec les contributions de: Judith Butler, Kim Sang Ong-Van-Cung , Frédéric Lordon, Eva Debray, Christophe Miqueu, Nicola Marcucci, Nicolas Israël, Pierre-François Moreau et Pascal Séverac
Sommaire
Introduction, Les passions du social
Première partie: Conatus et individualité moderne
Judith Butler, Le désir de vivre. L’Éthique de Spinoza sous pression
Kim Sang Ong-Van-Cung, Le désir de vivre et sa vulnérabilité: Butler et le conatus spinoziste
Frédéric Lordon, La querelle du déterminisme en sciences sociales: un point de vue spinoziste
Deuxième partie: La logique des institutions
Eva Debray, Imitation des affects et production de l’ordre social: une critique spinoziste de l’approche de René Girard
Christophe Miqueu, Des luttes sociales en démocratie: Pettit face à Spinoza, de la contestation au conflit
Nicola Marcucci, La nature de l’obligation: le moment Spinoza dans la première génération de sociologues en France
Troisième partie: Les forces de l’histoire
Kim Sang Ong-Van-Cung, L’unité du collectif. L’ontologie historique et critique de Spinoza et de Sartre
Yves Citton, Puissances du social, puissances du nombre. Enjeux et dangers de l’agrégation statistique
Nicolas Israël, Spinoza, histoire et anthropologie
Pierre-François Moreau, Les passions du social: « personnalité de base » et ingenium
Pascal Séverac, L’affect et le prophète. Confrontation de la philosophie spinoziste avec l’analyse par Philippe Burrin de l’antisémitisme nazi
[Sommaire van hier]

Geen opmerkingen:

Een reactie posten